Prestations en freelance : informatique décisionnelle sur IBM Cognos, analyse et gestion de projets décisionnels, formation IBM Cognos.

L’offre BI de IBM Cognos « C10 » et « C8 »

Accueil » L’offre IBM Cognos » L’offre BI de IBM Cognos « C10 » et « (...)



La suite IBM Cognos BI C10 (et anciennement C8) est fondée sur une technologie full Web, Java, sur plateforme Windows ou sous Unix (like) et Linux ...

Elle est constituée de plusieurs modules, livrés en standard pour la majorité :
- le portail Cognos Connection,
- Report Studio,
- Insight et Business Insight Advanced devenu Workspace Advanced en C10.2,
- Query Studio et Analysis Studio, de prise en main rapide,
- Metric Studio et Metrics Designor,
- module d’administration, Event Studio, Définitions d’accès au détail
- Framework Manager,
- Powerplay web ou PC, avec son pendant Transformer OLAP,
- Dynamic cubes designer, l’outil OLAP alternatif à partir de C10.2,
- plus d’autres modules complémentaires.

L’ETL (Extract Transform Load) lié à cette version s’appelle Data Manager.

La C10 est une application multi – langues : interfaces du portail, contenu du reporting (si la base de données l’a prévu) et intitulés des objets (tables, champs, calculs …).
Les méta-données des composants sont stockées dans une base de données dite Content Store (ou Cognos Content Database) : Derby (livré en standard) ou tierce (Oracle, IBM DB2, MS SQLServer …).
La sécurisation est gérée par namespaces (LDAP, X500).

Les outils de modélisation

Framework Manager

Framework est la porte d’entrée de la C10 - C8 : confectionner des méta-données, qui permettront d’obtenir des « packages » servant de sources de données aux Studios et à Transformer.
Un projet Framework est multi – sources (bases de données relationnelles, fichiers plats, cubes …).

Framework permet de modéliser des bases relationnelles pour en obtenir :
- des packages relationnels (à la façon des « catalogues »),
- des packages ROLAP (base relationnelle modélisée dimensionnellement (DRM) à la façon d’un cube OLAP), ce qui permet « de faire du multi-dimensionnel sans avoir de cubes » (à condition d’avoir un serveur et un SGBD efficaces …).

Framework permet aussi d’intégrer des cubes (de Cognos : Powerplay, Planning, TM1 …) et d’autres éditeurs.

Les packages publiés sont stockés dans le Content Store.

Cognos Framework doit assurer la "prédictivité" du SQL :
- règles implantables (contrôle des données, filtres, demandes, tri et group by, calculs) ;
- gestion multi-langues ;
- services rendus aux informaticiens (diagrammes MPD, analyse de dépendance des objets, recherche d’objets …) ;
- le travail peut aussi être collaboratif.

Il s’agit d’un client lourd Windows interfacé au cœur de l’application C8 (sécurisation, accès aux sources …).

Powerplay Transformer, l’outil de modélisation de cubes OLAP

Dans cette version C8, il accepte, en plus des sources déjà présentées pour la V7 des formats provenant de la C8 : les packages du Framework et des rapports Report Studio.
Cf Transformer en V7. Cf Formation Transformer.

Le portail Cognos Connection, ses Studios et Powerplay

Cognos Connection est personnalisable, par développement (HTML / CSS …), par paramétrage d’un des modèles livrés (« squins »).
Le kit SDK peut là encore permettre d’encapsuler du portail Cognos dans un site d’entreprise. On peut ajouter des « portlet » dans les pages (ex : explorateur de fichiers … ) : fournis ou à développer.
Du point de vue d’un utilisateur BI, il naviguera dans les pages et les tableaux de bord auxquels il a droit, dans sa langue de travail. Il pourra consulter ces restitutions en HTML, PDF, Excel … ou fabriquer des tableaux de bord et des « requêtes ad-hoc » avec les « studios » selon ses droits. Il archivera le contenu d’un rapport, afin de comparer des évolutions dans le temps … Il sera alerté (envoi de mails) si certains événements quantitatifs ou qualitatifs se produisent.

Cognos Query Studio

Query Studio permet de créer des requêtes simples, « ad-hoc », par les utilisateurs BI.

Cognos Analysis Studio

Analysis Studio est un explorateur de cubes OLAP et de « packages » multi-dimensionnels.
Il est le seul studio à permettre l’exploration et l’analyse les données (sous forme de tableaux croisés et de graphiques), comme le faisait Powerplay Web en son temps.
On se déplace dans les hiérarchies, on analyse en valeurs ou en pourcentages, par simple clic, on crée des sous-ensembles de données personnalisés.
Pour faire du reporting bien formatté (largeur des colonnes, polices, graphiques multiples …) : on utilisera Report Studio ou Workspace Advanced (anciennement Business Insight Advanced).

Cognos Report Studio

Report Studio est l’outil ultime de reporting. Avec son interface totalement graphique, il est multi - bases, multi – requêtes, multi – langues, multi - pages, multi – présentation (listes, graphiques, étiquettes, formulaires …). Il utilise comme source de données les packages produits par Framework et les cubes OLAP Cognos (Powerplay, Cognos Planning, TM1, Dynamic cubes …) ou d’autres éditeurs (Essbase, BW, SSAS).
Il peut être utilisé aussi bien sur des bases de production que sur des datawarehouses.
Il est complexe à mettre en œuvre, de par la richesse de ses fonctionnalités.

Les utilisateurs plus novices pourront utiliser son "habillage simplifié" Workspace Advanced et Workspace C10 (anciennement Business Insight...).

Powerplay, explorateur OLAP

Powerplay pour Windows est resté présent dans l’offre Cognos C8 - C10 : cf L’offre BI Cognos V7, cf Cubes OLAP Cognos à la NASA : voir l’exemple mais n’est plus livré depuis C10.2.
Un Powerplay Studio existe depuis la version C8 8.4 : il ressemble à Powerplay Web de la V7.
Les cubes Powerplay ou "Dynamic cubes" sont consultables avec les autres studios.

Cognos conseillait avant 10.2 de poursuivre la mise en place de projets Powerplay OLAP plutôt que de modéliser dimensionnellement des packages, si les volumes (et la granularité) des données étaient importants et/ou si les bases de données n’étaient pas adaptées au traitement dimensionnel (ROLAP).
Depuis C10.2 sur serveurs 64 bits, Cognos préconise d’utiliser Dynamic cubes, en particulier dans des contextes à fortes charges, gros volumes et à plusieurs dispatchers.

Le module d’administration

Le module Administration est très proche de celui de la V7 web : Etat, Sécurité, Configuration (des sources de données, packages, cubes …).
La manipulation et « l’esprit » sont très proches de la V7 Web.
La sécurité permet d’habiliter des classes d’utilisateurs à des sources, des applications (studios), à des pages du portail … par le biais de groupes, de rôles et de fonctions Cognos C8.
La sécurisation par namespace V7 s’interface aussi à la C8.
On peut déployer rapidement des serveurs C8 - C10 par exportation (partielle, totale) des données d’un environnement de développement (content store) vers un environnement de production.

Performances, bases de production ou datawarehouse

Ces produits existent en version client - serveur (Windows, Unix, AIX …).

Impromptu, Powerplay Transformer et les Studios C8 - C10 sont capables d’accéder aussi bien à des bases de données de production qu’à des datawarehouses (entrepôts de données) ou des datamarts (entrepôts spécialisés par thème).
Impromptu et ReportNet ont d’ailleurs été utilisés comme générateurs d’états de certains ERP.

En fin de compte, les performances d’exécution des restitutions (affichage des données des rapports, temps de création de cubes, vitesse de drill-down / filtrage des cubes) dépendent des serveurs, du SGBD, de la bande passante du réseau, de la qualité de la conception des bases de données et de l’analyse informatique qui a mené à la réalisation des restitutions.

En BI, les datamarts et datawarehouses sont d’une importance majeure dans la constitution de tableaux de bord. On applique donc souvent les outils décisionnels aux datawarehouses et on complète l’information restituée aux utilisateurs métier par des « rapports de détail » accédant aux bases de données de production.
Par exemple, un cube Powerplay permet d’analyser des factures en retard ; un accès au détail permettra de lister ces factures, d’autant qu’on n’a pas besoin d’alourdir les cubes de cette majorité de factures « qui vont bien ».

Aller plus loin :

www.claude-colonna.fr

 

  ›› Plan   |   |   ©  Prestations informatiques spécialisées - Formation - Business Intelligence IBM Cognos  |   Claude Colonna